Le crack windows 7 : tout savoir sur le sujet

Tous ceux qui font usage d’un ordinateur depuis un temps plus ou moins long ont certainement déjà recouru à un crack informatique ou ont tout au moins en ont entendu parler. Il permet d’utiliser sans débourser un rond un programme normalement payant, ou de forcer l’usage de certaines fonctions protégées d’un logiciel. Environ 70 fissures d’activation distinctes circulent et permettent d’installer sur des PC, des copies contrefaites de produits Microsoft. La société Microsoft avait affirmé entre temps qu’elle mettrait à la disposition des usagers de crack windows 7 une mise à jour qui permettrait de démasquer les copies frauduleuses de logiciels. Voici la quintessence de ce qu’il faut savoir à propos du crack windows 7.

Comment opère un crack informatique ?

Pour en savoir mieux sur le crack windows 7, il vaut mieux commencer à comprendre comment fonctionne un crack informatique.

Comment peut-on définir un crack informatique ?

Pour des besoins parfois inavoués, des ingénieurs en informatique créent de petits programmes dont le dessein est d’agir sur des logiciels connus, afin d’en tirer souvent (mais pas toujours) un profit frauduleux. Le crack windows 7 par exemple n’a rien d’illégal, car créé par Microsoft pour contrer l’action malveillante d’informaticiens indélicats.

Ainsi, un crack informatique est un programme (en général un petit) dont la création cible une action précise : celle d’être appliquée à un logiciel afin d’affecter la nature de celui-ci ou de modifier son fonctionnement ou son comportement. Plutôt que d’acquérir la licence d’activation d’un logiciel, certaines personnes indélicates vont donc mettre en place un crack informatique dédié, pour forcer l’activation du logiciel et l’utiliser tout bonnement comme si elles avaient recouru à la licence d’activation. Le crack windows 7 quant à lui ne fonctionne pas de cette façon.

Fonctionnement d’un crack informatique

Lorsqu’un éditeur met en place un logiciel, il instaure des limitations. Ce sont ces restrictions que le crack informatique va pallier. Comment ? Le crack procède d’abord à l’identification de l’élément protecteur d’un logiciel. C’est de la rétro-ingénierie frauduleuse parce que l’accord de l’auteur du logiciel n’a pas été pris en compte.

Une fois que le système de protection du logiciel est repéré, le crack informatique va étudier son fonctionnement pour bien le comprendre. 2 options sont alors possibles :

  • Le crack peut substituer les actions de contrôle du logiciel par un ordre de non-exécution qu’on nomme ‘’No Operation’’ ou NOP. Cet ordre amènera le logiciel à ne rien faire quand viendra le moment des vérifications. Ainsi, le logiciel s’exécutera tout simplement dans son entièreté.
  • Le crack peut ne peut pas affecter le système protecteur du logiciel, mais créer une clé capable de donner accès aux fonctions de ce dernier.
Lire aussi  La personnalité, les compétences et plus encore de Persona 5 Ann

La 2e option est le procédé le plus usuel.

Le Crack windows 7

windows 7

Par le biais de Windows update, le logiciel de Microsoft qui permet de contrer les piratages (WAT) est depuis un temps, en téléchargement libre et optionnel sur le site dédié de Microsoft et est cette fois, indiqué comme ‘’important’’ et pas comme ‘’hautement nécessaire pour la sécurité’’.

En effet, Joe Williams (DG de lutte contre la piraterie du groupe Microsoft) a fait mention du caractère optionnel du téléchargement de la mise à jour de Windows Activation Technologies (WAT) en précisant que les utilisateurs ne sont pas obligés de l’activer lorsqu’il apparaît sur Windows Update ; on comprend que c’est pour éviter de nouvelles poursuites contre Microsoft.

Il faut souligner qu’en 2006, les utilisateurs de Windows XP avaient été contraints de mettre à jour WGA sous prétexte que cette mise à jour était hautement indispensable pour la sécurité. Cela avait en son temps occasionné des plaintes contre Microsoft.

Le crack windows 7 est frauduleusement accessible par des clés volées. Ces clés qui sont capables d’activer illicitement le crack windows 7 sont dénombrées à environ 70. Si d’aucuns les appellent des fissures, Microsoft les désigne par le terme ‘’d’exploits d’activation’’.

Un constat s’est fait : lorsqu’on installe la mise à jour, tous les ordinateurs qui usent de programmes crackés (piratés) ne montrent en affichage qu’un fond noir suivi d’une kyrielle de notifications mentionnant la non-authentification du système d’exploitation. Par contre, tous les PC qui recourent aux programmes Windows 7 et au crack windows 7 exempts de fissures (d’exploits d’activation) fonctionneront parfaitement comme l’a su si bien souligner le DG du contre-piratage de Microsoft.

L’état de la technologie contre le piratage

Microsoft veille à une actualisation périodique et fréquente de son système anti-piratage. Cela permet de déceler de nouvelles éventuelles fissures. Pour ceux qui le veulent bien, il ne suffit que d’une petite heure pour appréhender les connaissances utiles pour savoir installer Windows 10, et ce, avec les options les plus utiles pour soi.

Lire aussi  Genshin Impact Chasm – date de sortie, lieu, etc.

Parmi les 70 exploits d’activations du crack windows 7 qui ont été contrés par l’actualisation du programme de contre-piratage, 2 étaient réapparus après que Windows 7 ait été lancé. Les responsables de Microsoft ont rassuré en son temps qu’ils étaient au fait de ces 2 fissures à savoir :

  • “RemoveWAT”
  • “Chew-WGA”

Des travaux auraient été enclenchés pour les neutraliser. L’actualisation de WAT était le moyen choisi pour abriter les signatures afférentes aux 2 exploits d’activation.

Aux dires de M. William, l’actualisation de WAT se mettra en lien dans une certaine fréquence avec les serveurs Microsoft, afin de valider à nouveau la copie de Windows 7 pour ainsi la légitimer.

Par ailleurs, ce sera l’occasion de procéder à une actualisation des signatures d’activation pour détecter d’éventuelles fissures du crack windows 7. Il est aussi prévu que le WAT se mettra en connexion avec les serveurs dans une périodicité de 90 jours.

Ainsi, le WAT recherchera :

  • les fichiers d’activation dégradés ;
  • les licences non-valides, altérées ou désactivées ;
  • les fichiers défaillants ou manquants, etc.

Que fera alors ensuite le WAT ? Le programme renforcera son action en vue d’un contrôle plus fréquent toutes les semaines tout en réparant ce qui peut l’être.

Infection de crack windows 7

Le DG M. William aime souvent affirmer que la mise à jour favorise fortement une sécurité solide des clients ainsi que celle des partenaires. Ce sont des raisons qu’évoquent souvent les responsables de Microsoft quand vient le moment de sensibiliser sur l’utilité d’un programme pour parer au piratage.

Les responsables de Microsoft se réfèrent souvent à certaines études de l’IDC selon lesquelles le 1/3 des copies illégales de Windows sont attaquées par des virus ; un crack windows 7 a pourtant déjà été victime d’un cheval de Troie.

 

Vous pouvez aussi lire :

 

 

HDFever
Logo