Qui sont ces 8 % de français qui investissent dans la cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie sort peu à peu de l’obscurité dans laquelle elle se trouvait depuis sa création. De plus en plus de Français achètent, vendent et revendent ses actifs sur Internet, au grand dam des partisans des banques classiques. Mais qui sont ces investisseurs d’un nouveau genre ?

La cryptomonnaie : de l’épopée numérique au monde réel

Les monnaies virtuelles connaissent un engouement exceptionnel aux quatre coins du globe. Toutes les statistiques relevées sont assez encourageantes ; près de 13 % d’Américains, 17 % de Russes, 20 % de Thaïlandais possèdent une ou plusieurs cryptomonnaies. En France, le sujet n’intéressait pas vraiment l’opinion publique avant l’avènement du Bitcoin. La publication d’une enquête menée par le triptyque Ipsos/Adan/KPMG a également changé la donne. Les résultats de cette étude exposaient les chiffres suivants : entre 2016 et 2018, près de 4 % de Français investissaient dans une monnaie numérique. Fait étonnant, la proportion des acheteurs a doublé ; on parle de 8 % de détenteurs à l’heure actuelle !

Quelles sont les cryptomonnaies les plus populaires ?

Toutes les monnaies digitales ne se valent pas ! Vous pouvez acheter du Cardano ou une autre monnaie selon vos envies, certes. Mais en parallèle, il sera judicieux d’étudier la dynamique du marché avant de se lancer.
Après enquête, trois cryptomonnaies se démarquent du lot :

Lire aussi  Tiger King Saison 2 – Qui est Troy Griffin ?

Le Bitcoin renvoie à une cryptomonnaie d’une part et à un protocole Blockchain d’autre part. Créé en 2009 par un anonyme, il connaît sa plus haute valeur boursière en novembre 2021, soit 68 000 dollars US. Bien qu’il se soit effondré d’environ 30 % les semaines qui ont suivi, il est aussitôt reparti à la hausse. D’ailleurs, 49 % des acheteurs français misent en priorité sur le BTC !

  • L’Ether (ETH)

Fondé le 30 juillet 2015 par un développeur russe dénommé Vitalik Buterin, le réseau Blockchain Ethereum avait pour but de concurrencer le Bitcoin. Après un parcours en dents de scie, l’Ether devient définitivement populaire en 2020. Près de 29 % des clients français achètent ses actifs.

  • Le Bitcoin Cash

Le BCH est une cryptomonnaie issue du Bitcoin qui a vu le jour le 1er août 2017. Son objectif ? Se conformer aux attentes du grand public. Le Bitcoin Cash a séduit 28 % des acheteurs ; pour une monnaie virtuelle dérivée, le résultat s’avère au-dessus des attentes !

Le profil des acheteurs français

« L’argent fait le bonheur », dit le fameux proverbe québécois. « Même lorsqu’il est virtuel », complètent certains inconditionnels de la crypto. Sans surprise, ce sont les jeunes (entre 18 et 35 ans) qui achètent le plus, soit 12 % des individus de cette tranche d’âge. Côté sexe, les hommes sont beaucoup plus enthousiastes comparés aux femmes qui ne sont que 40 % contre 60 % chez la gent masculine. Quant aux revenus globaux, ils ne déterminent pas forcément la capacité d’acquisition de ces actifs. En effet, au moins 37 % des sondés gagnent entre 18 000 euros et 20 000 euros annuellement. Pourquoi les Français achètent-ils des cryptomonnaies ? Deux raisons semblent se détacher du lot :

  • Épargner : 76 % des investisseurs y consacrent 10 % de leur épargne
  • Faire fructifier leur patrimoine : une infime partie ose emprunter cette voie pour augmenter leurs possessions financières.

HDFever
Logo