La loi Lagarde vous offre la liberté de choisir votre assurance prêt immobilier

Vous avez demandé un prêt immobilier et vous vous demandez comment en réduire le coût ? Sachez que l’assurance d’un tel prêt est obligatoire et elle représente une partie importante de vos remboursements. Depuis le 1er juillet 2010, la loi 2010-737 dite loi Lagarde, est entrée en vigueur et vous permet de choisir l’assureur de votre prêt immobilier en dehors de l’organisme prêteur. Quels sont les détails de cette loi et qu’apporte-t-elle aux assurés ?

Ce qui change avec la loi Lagarde

Avant la promulgation de cette loi, vous étiez obligé de souscrire à l’assurance d’un prêt immobilier auprès de votre organisme prêteur. Vous pouviez négocier les conditions de ce prêt et de son assurance avec un seul et même interlocuteur. Aujourd’hui, vous pouvez négocier les deux séparément, auprès de d’organismes différents.

Dans la pratique, vous pouvez négocier votre prêt avec votre banque et choisir avant la signature du prêt de le faire assurer par un autre. Cette opération est appelée « délégation d’assurance de prêt ». Il faut néanmoins que les garanties du contrat signé en dehors de votre organisme prêteur soient au moins équivalentes à celles proposées par ce dernier. Si ce n’est pas le cas et que vous signez quand même avec un autre assureur, votre banque est en droit de refuser votre assurance. Elle devra vous le notifier par écrit dans un délai de 10 jours ouvrés.

Si vous optez pour la délégation d’assurance de prêt avant la signature du prêt, la banque a interdiction de réagir en modifiant les conditions du crédit ayant été négociées à l’avance. Il faut faire attention que l’organisme prêteur ne tente pas de récupérer une partie du montant de l’assurance en augmentant le taux d’intérêt ou les frais de dossier par exemple.

Attention, cette loi ne s’applique qu’aux nouveaux prêts, elle ne permet pas de changer d’assurance en cours de contrat. Cependant, si votre crédit a un moins d’un an, la loi Hamon de 2014 vous permet ce changement dans les 12 premiers mois du contrat sans frais et avec un préavis de 15 jours. Si votre crédit a plus d’un an, l’amendement Bourquin de 2018 permet de changer d’assurance tous les ans à la date anniversaire du contrat.

Lire aussi  Investir dans les actions des casinos en ligne

Les avantages pour les assurés

La loi Lagarde a pour but de protéger les assurés des abus des organismes financiers et de leurs excès. En ouvrant l’assurance de prêt immobilier à la concurrence, les banques ne peuvent plus soumettre leurs clients à leurs tarifs d’assurance. Avant, si vous aviez l’impression de faire une bonne affaire avec un taux d’intérêt bien négocié, la banque pouvait se rattraper sur l’assurance sans que vous ne puissiez renégocier. En tant qu’assuré, vous gagnez la liberté de choisir tous les paramètres de votre crédit et donc d’avoir la possibilité d’économiser de l’argent.

Négocier les tarifs

Vous gagnez aussi la possibilité de négocier le prix de votre assurance en mettant en concurrence différents organismes. Il faut pour cela mettre en concurrence plusieurs organismes entre eux et avec votre banque. Bien menées, ces négociations sont encore l’occasion de faire des économies en payant moins cher pour les mêmes garanties ou d’être mieux couvert.

Cette loi facilite l’accès au crédit pour des personnes dont le dossier médical peut décourager certains organismes par exemple. Mais c’est aussi l’occasion pour des emprunteurs courants peu de risques de payer moins cher. En effet, les contrats d’assurance types fournis par les grands organismes ne sont pas adaptés à toutes les situations, parfois, il vaut donc mieux se tourner vers un assureur spécialisé pour trouver des garanties plus adaptées.

Choisir son assurance

Avoir le choix c’est mieux mais parfois cela complique les choses. Les compagnies d’assurances et autres organismes fournissant des assurances de prêt immobilier sont très nombreux et il est difficile de les comparer tous. Il existe plusieurs moyens pour vous aider dans ce comparatif, le plus simple étant les sites internet calculant les prix des contrats de divers organismes à partir de critères sommaires. Ils permettent d’effectuer un premier tri entre tous les organismes qu’il s’agisse d’assureurs en ligne ou traditionnels. Cela peut représenter un gain de temps, néanmoins, ces sites aussi sont très nombreux et s’il faut comparer les comparateurs avant de pouvoir comparer les assureurs, cela devient fastidieux et très chronophage.

Lire aussi  Comment protéger les données de son entreprise en 2022 ?

Se faire accompagner

Il existe plusieurs types de sites internet qui vous proposent de vous aider dans vos choix. Certains vous mettent en contact avec des professionnels, des courtiers en assurance. Vous pouvez aussi faire appel à un courtier via un cabinet physique ou directement dans une institution de crédit. Le rôle du courtier est de rechercher le meilleur contrat pour vous et de faire toutes les démarches administratives relatives à votre demande.

Un vrai connaisseur

Si vous ne savez pas comment négocier votre contrat d’assurance et mettre en concurrence les différentes compagnies, le courtier est là pour ça. Grâce à ses connaissances approfondies des institutions financières ainsi que des lois, il sait quels sont les points sur lesquels jouer et apporter des arguments pertinents. De plus, il fait instinctivement une première sélection entre les organismes car il les connaît, ainsi que leurs spécificités.

Grâce à internet, vous avez le choix de vous adresser à un courtier en ligne qui n’effectuera que certaines démarches pour vous si vous êtes prêt à prendre en charge les autres. Par exemple, vous pourriez faire appel au professionnel pour trouver le meilleur contrat d’assurance mais effectuer les démarches administratives par vous-mêmes. Il s’agit d’un choix de plus qui encore une fois vous permet de moduler le service en fonction de vos besoins réels et de votre budget.

En conclusion

Qu’il s’agisse de négocier votre prêt immobilier ou son assurance, le temps de la réflexion est primordial car vous faites un choix pour 20 ans ou plus. La plupart des contrats de ce type sont très obscurs pour le commun des mortels et bien que nous ayons maintenant un choix ouvert, nous n’avons pas toujours les clés pour bien le faire. Quels que soient les professionnels auxquels vous faites appel, vous leur donnez votre confiance en signant un contrat. Avant de dégainer votre stylo, demandez-vous si vous avez bien pris en compte tous les éléments avant de faire ce choix.

HDFever
Logo