Les nombreux avantages de la création d’une société Free-zone à Dubaï

Les Free-zones à Dubaï offrent un climat favorable pour le commerce et le développement industriel. Créer une entreprise dans l’une de ces zones est donc très bénéfique. Qu’est-ce qu’une société Free-zone ? Comment créer une société Free-zone à Dubaï ? Combien coûte-t-elle ?

Qu’est-ce qu’une société Free-zone à Dubaï ?

Une société Free-zone désigne toute entreprise domiciliée dans l’une des zones franches de Dubaï. Elle permet de faire du commerce aux Émirats arabes unis et au niveau mondial. Les principales activités autorisées sont le trading, le consulting, le holding et le commerce.

La création d’une société free-zone à Dubaï présente de nombreux avantages. D’une part, en créant votre entreprise dans l’une des zones franches, vous bénéficiez d’une exonération fiscale de 100 % sur tous vos bénéfices et revenus. De plus, elle vous permet d’obtenir le visa de résidence et de travail. Par ailleurs, la création d’une entreprise dans l’une des zones franches ne nécessite pas obligatoirement un partenariat avec un Émirati. Par conséquent, cela vous donne la possibilité de rapatrier la totalité de vos profits et de votre capital.

En dehors de ces points, en créant une société Free-zone, vous bénéficiez des avantages fiscaux personnels. En effet, vous êtes exempté des charges sociales. La Free-zone vous permet d’être exonéré des droits de douane sur tous vos produits importés et exportés. En créant une société dans les franches zones, vous pouvez embaucher du personnel sur place sans une restriction particulière. Enfin, les démarches administratives et juridiques liées à la création d’une société free zone à Dubaï sont moins contraignantes, ce qui vous permet notamment de vite vous installer.

société free zone dubai

Comment créer une société Free-zone à Dubaï ?

La première étape pour créer votre entreprise Free-zone à Dubaï est de déterminer votre activité commerciale. Cette étape est importante, car la licence que vous obtiendrez va dépendre en partie de la nature de votre activité. Ensuite, pensez à trouver une zone franche qui tient compte de votre activité. Il existe plusieurs zones franches aux Émirats. À ce niveau, nous vous recommandons de contacter un professionnel qui va mieux vous orienter.

Lire aussi  Comment investir pour profiter de la hausse du gaz et du pétrole ?

Après cette étape, il vous faut définir le nom de votre société et trouver des locaux dans lesquels vous exercerez vos activités. Vous pouvez par exemple contacter une agence immobilière pour trouver un local qui vous convient.

En dehors de ces points, vous devez faire la demande d’une licence. Ensuite, pensez à déterminer la forme juridique de votre entreprise. Une fois cela fait, il est nécessaire de créer un compte bancaire professionnel. Enfin, vous devez procéder à l’immatriculation de votre entreprise auprès de l’autorité compétente de la zone franche choisie. Cela vous permet d’avoir une existence légale.

Les exigences en matière de licence et de réglementation pour les Free-zones à Dubaï

Il existe différents types de licence dans les zones franches de Dubaï. Les exigences et réglementations diffèrent d’une licence à une autre.

La licence générale de commerce

Cette licence est obligatoire pour tout entrepreneur qui souhaite créer une entreprise dans les zones franches à Dubaï. Elle confère notamment le droit à tout investisseur d’exercer librement ses activités commerciales. Elle couvre les activités d’importation, d’exportation et de distribution des produits (meubles, bijoux, vêtements, gadgets électroniques, etc.).

Pour obtenir la licence commerciale, il convient avant tout de décider des activités qui seront exercées dans le cadre de cette licence. La demande se fait auprès du DED (Département du Développement Économique). Elle doit contenir un mémorandum d’accord, une copie du passeport des partenaires de gestion, une demande dûment signée par les dirigeants de l’entreprise et une lettre d’approbation portant le nom de la société. La licence commerciale a une validité de 1 an. Après expiration, il vous faudra la renouveler.

La licence industrielle

Elle couvre notamment les activités industrielles et manufacturières. Cette licence est indispensable lorsque vous souhaitez créer une entreprise de transformation, de fabrication et de conditionnement. Pour obtenir la licence industrielle, vous devez mettre en place un bureau physique dans l’une des zones franches de Dubaï. De plus, vous devez avoir un sponsor ou un partenaire local qui détient au moins 51 % du capital de la société.

Les coûts associés à la création et à la gestion d’une société de Free-zone à Dubaï

Il n’existe pas de façon exhaustive une valeur nette pour la création d’une société de free-zone à Dubaï. En général, le budget à allouer dépend des activités que vous souhaitez mener, de la licence à obtenir et de la zone franche dans laquelle vous souhaitez vous installer. Le coût de démarrage moyen peut varier entre 10 000 et 20 000 euros selon vos besoins.

Lire aussi  Qui sont ces 8 % de français qui investissent dans la cryptomonnaie ?

Parallèlement, les coûts liés à la gestion varient en fonction du nombre des ressources déployées pour faire fonctionner votre entreprise. Idéalement, vous devez tenir compte du nombre d’employés dont vous avez besoin, du matériel à utiliser (équipements informatiques, fournitures…), du loyer, des frais d’assurance, etc.

créer entreprise free zone dubai

Dans quelle zone franche de Dubaï créer sa société ?

Il existe plusieurs zones franches à Dubaï. Voici quelques zones dans lesquelles vous pouvez créer votre entreprise.

La zone franche de Jebel Ali

Elle est la plus grande frenche-zone de Dubaï avec une superficie de 48 km2. Elle compte plus de 8 000 entreprises. La zone franche de Jebel Ali (JAFZA) convient parfaitement pour les entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans les activités d’importation et d’exportation. La zone dispose en effet des infrastructures idéales pour lancer tout type d’activité. Par exemple, le port de Jebel Ali (le plus actif de Dubaï) constitue une force majeure pour faciliter l’import et l’export des matières premières et autres marchandises. De plus, cette zone jouit d’une situation géographique favorable aux affaires.

La zone franche de l’aéroport de Dubaï

La zone franche de l’aéroport de Dubaï offre un environnement sécurisé et idéal pour les entreprises. Elle convient pour tout type d’activité commerciale. Elle dispose également des infrastructures de grande qualité et d’un cadre réglementaire favorable pour la bonne marche des activités. La zone franche de l’aéroport de Dubaï compte plus de 2 000 sociétés travaillant dans différents secteurs d’activité. Avec son aéroport, cette zone sert de passerelle pour relier l’émirat aux autres continents.

Dubaï Multi Commodities centre

Le DMCC (Dubaï Multi Commodities centre) est une destination de choix, idéale pour les entrepreneurs. Cette zone compte plus de 20 000 entreprises (startup, sociétés multinationales). En 2021, le DMCC a été reconnu comme la première zone franche au monde. Tout comme les autres zones franches, le DMCC dispose de nombreuses infrastructures pour favoriser le commerce.

HDFever
Logo