Les spécificités de l’assurance moto

Minimotos, scooters, moto-cross… tous les véhicules deux-roues doivent être obligatoirement couverts par une assurance moto quelle que soit leur cylindrée. Elle sert notamment à mieux gérer les sinistres et à limiter les conséquences. Quelles sont les spécificités de l’assurance moto ?

Vous pouvez comparer les assurances moto sur un comparateur

Les offres de couverture moto sont légion et varient considérablement en termes de condition et de tarif d’une compagnie d’assurance à une autre. Il est donc nécessaire de faire preuve de vigilance et d’éviter de souscrire une assurance sur un coup de tête. En cela, les comparateurs en ligne se révèlent particulièrement très utiles : quelques clics suffisent pour trouver l’assurance moto la plus abordable en fonction des garanties que vous souhaitez. En effet, l’outil vous propose une liste réduite des compagnies les plus compétitives du marché. Il vous suffira ensuite de faire votre choix sur la base des devis (franchise, bonus complémentaire…) de chaque assureur.

En général, gratuit et sans engagement, l’utilisation d’un comparateur s’avère aussi efficace que pratique. Il nécessite seulement quelques informations concernant votre véhicule et votre profil de conducteur telles que :

  • la cylindrée : scooter 50 ou moto 125,
  • la carte grise,
  • le type de permis dont dispose le conducteur,
  • l’usage du véhicule : privé, professionnel,
  • la date d’acquisition et celle de mise en circulation…

Pour trouver rapidement l’assurance moto qui répond parfaitement à vos besoins, optez pour une plateforme qui regroupe un grand nombre d’assureurs spécialisés deux-roues.

Les dommages couverts par une assurance moto

Les assureurs proposent de nombreuses garanties adaptées à la conduite des véhicules deux-roues.

Responsabilité civile

Encore appelée assurance au tiers, la responsabilité civile est la seule garantie obligatoire pour la conduite d’un deux-roues. Elle fait alors partie systématiquement de toutes les formules proposées, sans possibilité de suppression. Elle couvre tous les dommages que le conducteur peut causer à de tierces personnes. Toutefois, en cas d’accident responsable, le pilote ne sera pas indemnisé de ses propres dommages, qu’ils soient matériels ou corporels.

Assistance dépannage

De nombreuses compagnies d’assurance proposent des services d’assistance dédiés aux deux-roues. Il s’agit d’une option qui vous permet de profiter d’un accompagnement matériel et financier en cas de panne. La garantie inclut le dépannage de la moto sur place, ou son remorquage si des réparations chez un garagiste sont nécessaires.

Lire aussi  La loi Lagarde vous offre la liberté de choisir votre assurance prêt immobilier

Par ailleurs, selon votre couverture, l’assistance peut aller plus loin. Vous pouvez notamment bénéficier d’un hébergement, d’une prise en charge des frais de transport (train, avion, taxi…) ou d’un véhicule de remplacement le temps des réparations.

Bris de glace

Même si les éléments vitrés sont moins importants sur une moto que sur une voiture, la garantie bris de glace est une option à ne pas négliger. Elle permet d’obtenir un remboursement des réparations des éléments tels que :

  • les feux de jour,
  • les glaces des phares,
  • la bulle de carénage,
  • les clignotants…

Cette garantie n’intervient que si le bris de glace est l’unique dommage constaté sur la moto. Elle ne s’applique donc pas dans un cas d’accident qui nécessite une prise en charge par une garantie dommages matériels.

Garantie dommages matériels

Suite à un sinistre, il est possible qu’un deux-roues subisse de nombreux dégâts nécessitant d’importantes réparations. En fonction de la responsabilité du conducteur dans l’accident et du niveau de protection de son assurance, la garantie dommages matériels peut couvrir tous les frais de réparation. Cependant, cette garantie doit être souscrite en amont de tout sinistre.

Protection du conducteur

Les assurances tout risque moto comporte systématiquement la garantie protection du conducteur. Il est aussi possible de souscrire celle-ci à partir des formules de couverture moindres. Il s’agit de la seule garantie qui couvre les dommages physiques (blessures, incapacité permanente, décès) que le motard peut subir lors d’un sinistre. Cette couverture permet l’indemnisation du pilote, qu’il soit reconnu responsable ou non d’un accident ou que le sinistre ait été occasionné par un tiers responsable non identifié. Cependant, elle n’est pas applicable dans les cas d’une conduite en état d’ébriété.

Obligations et sanctions liées à l’assurance moto

Prendre le guidon sans une assurance moto est un délit passible de plusieurs sanctions. La mise en cause s’expose systématiquement à une amende de 3 750 €. Selon les circonstances, il peut également écoper des peines complémentaires comme :

  • la suspension ou l’annulation du permis moto (3 ans maximum),
  • l’interdiction de repasser le permis moto,
  • les travaux d’intérêt général,
  • la confiscation ou l’immobilisation du véhicule,
  • l’interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur (5 ans maximum)…
Lire aussi  Bien choisir son assurance voyage

En cas de conduite récidiviste, la sanction s’alourdit : l’amende peut s’élever jusqu’à 7 500 € assortis des mêmes peines complémentaires que lors de la précédente interpellation. Par ailleurs, circuler sans assurance moto expose aussi le conducteur à de lourdes peines financières. En effet, en cas d’accident responsable, ce dernier doit prendre en charge l’indemnisation de toutes les victimes et la réparation des dégâts matériels, ce qui représente bien souvent des sommes faramineuses.

Prenez une assurance moto en fonction de votre utilisation

La bonne assurance moto est celle qui s’adapte le mieux à l’utilisation que vous faites de votre véhicule.

Assurance moto à des fins professionnelles

Si vous utilisez votre véhicule à des fins professionnelles, il est essentiel de souscrire des garanties supplémentaires à la responsabilité civile. Cela vous couvrira des risques souvent élevés liés aux déplacements professionnels tels que la livraison de colis au quotidien ou des rendez-vous d’affaires réguliers. Notez que l’assureur prendra notamment en compte dans l’évaluation de votre dossier, le niveau de stress, de pression et les contraintes horaires inhérents à votre activité.

Par ailleurs, il est possible que votre moto personnelle vous serve régulièrement de moyen de déplacement dans le cadre des activités de votre employeur. Dans ce cas, vous pouvez vous contenter de la couverture de base, car vous n’êtes plus seulement sous votre responsabilité, mais également sous celle de votre entreprise. Ainsi, en cas de sinistre pendant un déplacement professionnel, si votre assurance moto se retrouve limitée dans ses garanties, l’assurance professionnelle pourra vous couvrir.

Assurance moto en fonction de vos habitudes de conduite

La façon de conduire les deux-roues diffère d’un conducteur à un autre. Certains sont très respectueux des limitations de vitesse, par contre d’autres prennent le guidon pour l’adrénaline. Dans le premier cas de figure, une assurance moto au tiers est largement suffisante. En revanche, si vous faites partie des passionnés de vitesse, il est fortement recommandé de souscrire une garantie individuelle conducteur. Cette dernière couvrira les risques élevés de sinistre liés aux excès de vitesse.

HDFever
Logo