Maya and the Three review – une aventure animée magistrale

Rate this post

Résumé

Visuellement époustouflant, émotionnellement poignant et culturellement riche, Maya et les trois est une aventure animée stellaire.

Cette critique de Maya et les Trois est sans spoiler.


Maya et les trois n’est pas pour moi. Et par là, je ne veux pas dire que ce n’est pas à mon goût, mais que ce n’est littéralement pas pour moi. C’est une aventure animée familiale ancrée dans le riche héritage des cultures indigènes, avec des références qui ne sont pas complètement étrangères dans leur intention mais qui sont clairement au profit des hispanophones et de ceux qui ont des liens intimes avec les influences culturelles et mythologiques de l’émission. Donc, ce n’est pas pour moi, un homme blanc de 31 ans d’Angleterre. Mais c’est une aventure tellement excitante, poignante et sincère qu’elle est vraiment pour tout le monde. Peu importe votre âge, vos antécédents ou vos sensibilités, si vous regardez une émission ce week-end, cela devrait probablement être Maya et les trois.

Porté à la vie incroyablement colorée de l’esprit de l’écrivain, réalisateur et animateur Jorge R. Gutiérrez, c’est une épopée dans tous les sens du terme, une histoire de thèmes universels – famille, amis, amour, destin – sur fond de cultures, mythologies et histoires spécifiques. Maya (Zoë Saldana) est une princesse de Teca dans l’ancien moule Disney, un têtu qui méprise la politique et les postures et préfère prendre les choses en main. Heureusement, le jour de sa quinceañera, elle en a l’occasion lorsqu’un messager des enfers lui dit qu’elle doit être sacrifiée au dieu de la guerre, Lord Mictlan (Alfred Molina). La seule façon d’éviter un tel destin est d’unir les guerriers de divers royaumes voisins.

Cette campagne de recrutement est un prétexte sublime pour Maya et les trois de s’aventurer à travers divers royaumes dont l’histoire, l’architecture et les conceptions ont été influencées par l’art et la narration indigènes, des Aztèques aux Mayas et aux Incas, en passant par Chichen Itza et Machu Picchu (le représentant de la tribu barbare, joué par Gabriel Iglesias, est littéralement nommé Picchu, au cas où le point ne serait pas clair). C’est une bonne excuse non seulement pour les passionnés d’histoire, mais aussi pour les artistes et les animateurs qui donnent vie à chaque royaume avec une palette de couleurs unique, une esthétique et une leçon morale. Cela donne au monde de l’histoire un sens d’ampleur et de diversité tout en l’unissant dans une histoire et une expérience partagées.

Avec tout le reste d’une telle qualité, il ne devrait pas être aussi surprenant que la voix soit si impressionnante. Pourtant nous y sommes. De ma petite amie gazouillant, « Est-ce que Zoe Saldana? » en arrière-plan, pour moi réalisant en riant que l’archer squelettique Chimi est joué par Stephanie Beatriz, il y a un jeu fascinant à jouer ici pour déterminer qui joue qui. Le jeune sorcier Rico (Allen Maldonado) et le sévère dieu chauve-souris Zatz (Diego Luna) complètent les jeunes héros principaux, tandis que diverses voix reconnaissables donnent vie aux anciens hommes d’État de l’histoire, dont la déesse des enfers Lady Micte (Kate del Castillo), devin céleste Ah Puch (Rita Moreno), et les gentils aînés Gran Bruja (Queen Latifah) et Gran Brujo (Wyclef Jean).

Vous pouvez sentir la chaleur du casting, et cela se traduit par la narration, qui donne à un cadre simpliste beaucoup de profondeur et de puissance par la force de la volonté, ainsi que les références aux cultures indigènes et à certaines bizarreries formelles, y compris une illusion de Une 3D mieux implémentée que la plupart des effets 3D réels dans les différents films et émissions de télévision. J’ai dû porter des lunettes en carton pour m’asseoir. C’est un travail impressionnant, à la fois en termes d’expertise avec laquelle il utilise des idées et des thèmes familiers et de la façon dont il les marie avec nouveauté et spécificité. C’est une représentation organique et significative sans symbolique ni complaisance, et une nouvelle aventure familiale qui plaira peut-être aux grands du genre.

Vous pouvez diffuser Maya et les Trois exclusivement sur Netflix.

Share :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Rejoingez la Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter pour ere informé en temps réel des dernieres actu !