Narcos: Mexique saison 3, récapitulatif de l’épisode 4 – « GDL »

Résumé

« GDL » est un épisode absolument emblématique avec une main ferme et un œil cinématographique qui capture l’un des points les plus bas de l’histoire du Mexique.

Ce récapitulatif de Netflix’s Narcos: Mexique saison 3, épisode 4, « GDL », contient des spoilers.

Lire la critique de la saison 3.

Vous vous souvenez de Pablo Escobar ? Eh bien, l’armée colombienne vient de l’abattre dans un quartier bourgeois de Medellin. Il est mort en saignant d’un polo et d’un jean bleu. Négligé, toujours en surpoids, avec des gouttes de sang partout sur sa barbe grise.

Narcos : Mexique résumé de la saison 3, épisode 4

Amado

Amado a une réunion avec le chef du cartel de Cali en Colombie. Il a une proposition : payez-le en cocaïne. Ils rient, sauf Pacho, qui a entendu la pièce et veut voir comment ses collègues réagissent. Amado veut être le distributeur et être responsable des offres et des tarifs, donc personne n’est en concurrence. Pourquoi? Parce que cela réduira de moitié leur exposition et évitera une mort brutale sur un toit médillien comme leur ancien pair, Escobar.

Les hommes foncent, mais Pancho le prévient si les choses tournent mal, c’est sur sa tête. Il ne veut aucune excuse.

Walt

Pendant ce temps, c’est Noël à El Paso. Je n’ai aucune idée de quel mois on est. Mais il neige. C’est parce que des flocons de cocaïne tombent du ciel. Elle a été causée par un adolescent qui a brûlé un feu rouge et a été renversé par une autre voiture. La précieuse poudre blanche jaillit du tronc dans l’air sec d’El Paso et tombe très lentement à travers l’intersection. La DEA le fait entrer et Walt regarde de l’autre côté du miroir. C’est une perte de temps, dit-il à haute voix.

Une minute plus tard, Jamie entre et lui fait savoir que son transfert au bureau de la DEA de Chicago est terminé et lui remet les documents à signer. Plus tard, ils dînent ensemble et Jamie tient à lui dire que le mariage ne dure pas dans ce genre de travail.

El Chapo

Chapo foutu. Ce n’est pas que le plan était mauvais, note Mayo. C’était son but. Juan et Chapo le supplient de le laisser utiliser ses bateaux pour faire passer clandestinement leur produit à travers la frontière, mais Mayo sait que c’est une condamnation à mort pour lui et son entreprise. Il sait que même Amado ne prendra pas leur appel téléphonique et que Benjamin viendra les chercher. Cache-toi, dit-il. Cachez-vous, gardez la tête baissée et priez pour qu’un tremblement de terre frappe Tijuana.

Andréa

Cette fille est le prochain Edward R. Murrow. Elle traque les affaires de la famille de Benjamin. Mais il ne se salit jamais les mains, seulement les Juniors. Elle a vu deux des associés commerciaux d’Arellano entrer et sortir d’un bureau avec des piles et des piles de jetons. C’est ainsi qu’ils nettoient leur argent, dit-elle. Le casino, Vista De Oro, devrait être de la partie. Alors, à qui appartient-il ? C’est vrai, Carlos. L’homme au boulot éternel qui graisse les rouages ​​du bureau du président. Peu importe qui est élu président. Carlos est toujours là avec les mains dans les poches de tout le monde.

La fusillade à l’aéroport

Ramon et le reste des juniors apprennent que Chapo essaiera de s’échapper en attrapant une escorte policière à l’aéroport. Chavo, le chien bêta, le voit en premier et tire nerveusement avant que les renforts n’arrivent. Il reçoit immédiatement un trou dans la poitrine pour ses efforts. Cela permet à Chapo de s’échapper par le parking, mais pas avant que Barron, Ramon et ses nouveaux sicarios américains ne tuent tout le monde à leur vue, en espérant que ce soit Chapo.

El Chapo finit par s’échapper en passant par le terminal de l’aéroport et en volant une voiture goudronnée de l’aéroport. Cependant, le cartel Arellano a abattu un homme qu’ils n’auraient pas dû avoir avec d’immenses implications politiques. l’archevêque Posadas. Une figure mexicaine bien-aimée et un homme de Dieu. Le plus haut responsable religieux de tout le Mexique.

Amado en profite. Il rencontre Carlos, qui a retiré son affiliation politique des cartels rivaux. Amado fait son jeu pour le cartel de Juarez. Il annonce qu’il est le distributeur exclusif du cartel de Cali et souhaite prendre une décision commerciale.

Et ainsi de suite…

Qu’avez-vous pensé de Narcos : Mexico saison 3, épisode 4 ? Faites-nous savoir dans le ccommentaires ci-dessous !

HDFever
Logo