Poele a Gaz, notre avis sur le différents poele

Le poêle à gaz est l'un des modes de chauffage les plus populaires et les plus utilisés après le poêle à bois. Il fonctionne grâce à une bouteille de gaz puis est une solution idéale pour réduire la consommation et le gaspillage de chaleur. Son utilisation requiert une attention particulière et comporte également un certain nombre de risques qui ne doivent pas être sous-estimés. Focus sur les différents types de poêles à gaz.

Poêle à gaz : qu'est-ce que c'est ?

Le poêle à gaz est un système de chauffage généralement conçu pour l'environnement domestique et qui fonctionne avec une bouteille de gaz. Derrière la cuisinière se trouve un compartiment dans lequel est placée la bouteille de gaz. Cette dernière est reliée par un tube en caoutchouc à des panneaux. Ceux-ci sont rouges lorsque le poêle à gaz est allumé et blancs lorsqu'il est éteint. Les modèles traditionnels utilisent le gaz contenu dans cette bouteille. Elle est habituellement remplie de propane et doit être ouverte pour fonctionner.

Le principe de base de la combustion est le gaz. Il faut faire particulièrement attention pour éviter les situations à risque. L'un des avantages du poêle à gaz est qu'il est facile à transporter, compact et produit rapidement de la chaleur. Dans la plupart des cas, le poêle à gaz a une forme parallélépipédique. Néanmoins, il existe aussi des poêles à gaz plus stylisés qui s'adaptent également à un ameublement moderne.

Les différents types de poêles à gaz

Il existe plusieurs types de poêles à gaz.

Le poêle à gaz catalytique

Un poêle à gaz catalytique est un système de chauffage plutôt efficace. Il ne nécessite pas l'installation d'un conduit de fumée et ne produit pas d'émissions nocives lors de la combustion. À l'intérieur d'un tel poêle à gaz se trouve un panneau catalytique. Il est généralement en silicium et accélère le processus d'oxydation sous-jacent à la production de chaleur. Les cuisinières à gaz de ce type sont équipées d'un capteur de détection de dioxyde de carbone.

Lire aussi  Écoutez-nous: Better Call Saul est un meilleur spectacle que Breaking Bad

Ce dernier s'éteint dès qu'une concentration excessive est détectée. La chaleur est ensuite diffusée à travers un panneau catalytique. Celui-ci est alors surchauffé par le gaz et est capable de diffuser la chaleur dans le milieu environnant. Le poêle à gaz catalytique ventilé dispose d'un ventilateur interne pour diffuser plus rapidement la chaleur produite par la combustion du gaz interne.

Le poêle à gaz infrarouge

Le deuxième type de poêle à gaz est le chauffage à infrarouge. Il a une excellente capacité de chauffage et la surface de rayonnement comporte trois panneaux en céramique. C’est un matériau qui est un excellent conducteur. Les trois panneaux peuvent être indépendants les uns des autres en fonction des besoins de chauffage. La conservation de la chaleur est excellente même après l'arrêt de l'appareil. Le chauffage au gaz infrarouge est capable de diffuser la chaleur de manière uniforme. Les derniers modèles sont dotés de divers systèmes de sécurité permettant de surveiller les niveaux de dioxyde de carbone et l'état des gaz.

Poêle à gaz naturel

Le poele a gaz naturel un type de cuisinière à gaz qui utilise le méthane. C'est un hydrocarbure qui entre dans la catégorie des combustibles fossiles non renouvelables. Il s'agit d'un système de chauffage à haute performance qui a remplacé le poele a gaz de ville. Il est idéal pour chauffer les pièces où vous passez plus d'heures sans avoir à allumer les radiateurs dans toute la maison.

Le principe de fonctionnement est exactement le même que celui des poêles à gaz catalytiques. Il y a trois petits panneaux qui propagent les rayons infrarouges et diffusent la chaleur. En fonction de vos besoins et de la chaleur que vous voulez produire, les trois peuvent être allumés ou éteints indépendamment. Les poêles à gaz à méthane peuvent être portatifs ou fixés au mur.

Lire aussi  Desta: The Memories Between critique – attrape-rêves et escrocs de rêves

Poêle à gaz ventilé

Le poêle à gaz ventilé est un modèle plutôt avancé de poêle à gaz. Il est généralement moins économique. La principale différence avec les poêles à gaz classiques est la présence d'un système de ventilation. Ce dispositif permet de mieux répartir la chaleur et d'améliorer les performances. De plus, la présence d'un ventilateur à l'intérieur nécessite l'utilisation d'électricité et augmente donc le coût de la consommation.

Un poêle à gaz ventilé consomme à la fois du gaz et de l'électricité. Pour les grandes pièces ou les pièces difficiles à chauffer, c'est le choix idéal. En effet, la surface pouvant être chauffée est augmentée par la présence des ventilateurs. Les modèles plus avancés utilisent l'infrarouge pour produire de la chaleur. Le prix sur le marché a tendance à augmenter, mais les performances s'améliorent.

Inconvénients du poêle à gaz

Le poêle à gaz est l'un des systèmes de chauffage les plus populaires avec de nombreux avantages. Néanmoins, il présente encore certains inconvénients qu'il est important de prendre en compte. Tout d’abord, le monoxyde de carbone est toujours produit, mais en petites quantités et purifié par des catalyseurs. C'est pourquoi il est important de bien ventiler les pièces dans lesquelles une cuisinière à gaz est utilisée. Il est aussi essentiel de conserver le poêle à gaz dans un endroit sûr.

Laissez-le hors de portée des enfants et veillez à ne pas allumer de feu ou d'allumettes à proximité de la bouteille. Ensuite, les panneaux catalytiques et céramiques peuvent devenir incandescents. Il est donc important de ne pas s'en approcher pour éviter les brûlures. Enfin, le chauffage par poêle à gaz n'atteint pas les endroits très éloignés. Il est donc impossible de chauffer toute la maison avec un seul système. La surface qui peut être chauffée dépend du modèle.

HDFever
Logo