Comment protéger les données de son entreprise en 2022 ?

Nous vivons dans un monde où le fait d’avoir des données a plus de valeur que de posséder de l’or, au sens figuré bien sûr. Des données importantes peuvent être des secrets industriels, des coordonnées bancaires, des mots de passe, etc. Toute donnée est jugée sensible si sa perte compromettrait votre vie privée ou professionnelle.

 

Nous avons tous ce genre de données, dont le niveau d’importance diffère d’une personne à une autre. Par exemple, une photo compromettante d’un ami a plus de valeur aux yeux d’une personne que des coordonnées bancaires. Pour une entreprise, certains secrets industriels ou des brevets ont plus d’importance.

Tout est relatif dans la vie, même la sécurité des données. Aujourd’hui, nous allons voir comment protéger au mieux les données d’une entreprise avec les menaces qui courent en 2022.

 

Qu’est-ce qu’une menace informatique ?

Une menace informatique est un incident qui peut potentiellement endommager les données ou les systèmes d’une structure.

Dans le cas d’une personne lambda, une menace pourrait causer à la perte de ses données, au vol de ses données, et voire même au chantage dans certains cas.

Pour une entreprise, c’est une tout autre histoire. Vous avez, évidemment, le vol de données du personnel de l’entreprise, mais là où ça fait mal, c’est quand il s’agit de propriétés intellectuelles comme des brevets, des secrets industriels ou des données bancaires dans le cas d’une entreprise qui vend des services ou des produits.

Les menaces informatiques sont un véritable fléau qui touche le monde entier du fait de la numérisation de tout. Aujourd’hui, tout se fait sur Internet, depuis les recherches d’informations à l’achat de produits et de services.

 

Les types de menaces informatiques

Il existe plusieurs types de menaces informatiques dans notre monde numérique, et elles varient en fonction du champ d’application.

Par exemple, une personne lambda se souciera plus des virus, des malwares et autres ransomwares qui pourraient détruire des données, voler des données ou carrément crypter et bloquer des données.

Pour une entreprise, c’est plutôt les ransomwares et les spywares qui sont une véritable menace, de même que le phishing. De plus, l’échelle de la menace est beaucoup plus grande pour une entreprise, lorsqu’on sait que celle-ci pourrait employer plusieurs personnes, avoir plusieurs comptes bancaires et des secrets beaucoup plus importants que des vacances arrosées à Ibiza.

Lire aussi  Quel est le meilleur site de casino en ligne pour jouer à la roulette ?

Principalement, on trouve ces menaces sur Internet :

  •   Virus
  •   Malware
  •   Ransomware
  •   Spyware
  •   Cheval de Troie
  •   Phishing

 

Comment protéger les données de son entreprise ?

Abordons maintenant le vif du sujet : comment se protéger en 2022 contre ces types de menaces ? Eh bien, parfois, c’est simple, et parfois c’est plus difficile que ce qu’il n’y paraît.

  •       Utiliser un antivirus. Une bonne protection numérique, surtout pour une entreprise, commence par un antivirus. Vous en trouverez plusieurs sur le marché, surtout les antivirus réputés pour Windows et n’importe quel autre système d’exploitation. L’antivirus s’occupera de protéger vos données, de contrôler les périphériques et le réseau, de scanner l’ordinateur et les pages web, et plusieurs autres tâches. Il est important d’avoir une solution antivirus sur tous les ordinateurs de la boîte, surtout ceux qui sont en contact avec des données sensibles.
  •       Sensibiliser le personnel. Un personnel sensibilisé et qui fait attention sur Internet vaut mieux qu’un antivirus, enfin, dans certains cas. Par exemple, vous devez sensibiliser le personnel à éviter d’ouvrir les liens des emails qu’ils ne connaissent pas, de télécharger des logiciels de sites douteux, de naviguer sur des sites louches, d’accepter tous les avertissements qui s’affichent à l’écran, etc.
  •       Scanner les périphériques et les ordinateurs. Il est impératif d’effectuer un scan des périphériques que vous utilisez, que ce soit des clés USB, des cartes mémoires ou des disques durs externes, et ce, même si ces périphériques ne sortent pas de vos locaux. En faisant ainsi, vous vous payez une tranquillité d’esprit qui pourrait même vous éviter de lourdes répercussions sur vos données.
  •       Restreindre l’accès à certains sites web. Si votre entreprise possède un département IT ou que vous vous y connaissez un peu dans le domaine, il est suggéré de restreindre l’accès à certains sites qui sont connus pour être un terrain de prolifération de virus et autres menaces.
  •       Utiliser des logiciels originaux. A un moment de nos vies, nous avons tous piraté un logiciel ou un jeu. Les raisons diffèrent d’une personne à une autre, mais n’empêche que ce n’est non seulement pas bien, car vous ne supportez pas les développeurs des logiciels, mais aussi parce que vous risquez de mettre en péril la sécurité de votre système. Il se peut qu’un malware ou qu’un spyware soit intégré au logiciel, et ce dernier pourrait faire un ravage sur vos données.
  •       Mettre à jour les systèmes et logiciels. On sait tous que cela prend du tout et que ça consomme de la bande passante, et aussi que ça a tendance à redémarrer les ordinateurs au beau milieu d’un travail important, mais vous devez installer les mises à jour. Par défaut, celles-ci se font automatiquement, que ce soit pour le système d’exploitation, les logiciels ou l’antivirus, et quand elles sont en train de s’installer, laissez-les faire. Il vaut mieux perdre 20 minutes à attendre la fin d’une mise à jour, que de perdre toute une année de données.
  •       Utiliser un gestionnaire de mots de passe. Pensez à inculquer l’utilisation de gestionnaires de mots de passe pour vous et pour vos employés. Ce sont des outils très pratiques qui vous éviteront d’utiliser les mêmes mots de passe pour tous vos comptes, risquant ainsi de compromettre toutes vos données.
  •       Séparer Internet du réseau local. Si c’est possible, essayez de séparer le réseau Internet du réseau local de votre entreprise, afin de minimiser les risques d’attaques et d’infection par le web.
  •       Utiliser des mots de passe sur les ordinateurs. Instaurez une politique de mots de passe pour tous les ordinateurs de l’entreprise, afin de protéger au mieux les données s’y trouvant.
Lire aussi  S’enrichir de la cryptomonnaie : Le pari risqué !

 

Ce n’est certainement pas facile de gérer une entreprise, surtout par ces temps de crises, et il ne faudrait pas non plus que vous vous souciez des menaces informatiques. Mais avec ces petites astuces, tout devrait marcher comme sur des roulettes.

 

HDFever
Logo