The Walking Dead: World Beyond saison 2, récapitulation de l’épisode 3 – « Exit Wounds »

Rate this post

Résumé

« Exit Wounds » n’est pas aussi agressivement stupide que certains épisodes précédents l’ont été, mais il a encore très peu d’avantages.

Ce récapitulatif de The Walking Dead : World Beyond saison 2, épisode 3, « Exit Wounds », contient des spoilers.


The Walking Dead: monde au-delà n’a jamais été un spectacle particulièrement complexe, mais depuis le point culminant de la première saison a daigné diviser une grande partie du noyau dur, les premiers épisodes de celui-ci ont réparti le temps de manière assez inégale entre eux. En d’autres termes, j’avais totalement oublié qu’Elton et Percy étaient même une chose. Peut-être que mon cerveau essayait de purger tout ce velours de mon esprit. Quoi qu’il en soit, « Exit Wounds » nous rattrape avec ces deux-là et les ramène dans l’intrigue principale, tout en agonisant sur le code moral de Huck et l’état d’esprit de Hope alors que cette dernière se retrouve dans un drame temporaire au lycée. Le spectacle n’est toujours pas très bon, mais j’en ai été un peu moins agacé cette semaine grâce à des prises de décision un peu moins agressivement stupides. Il y aura plus de cela à venir cependant, j’en suis sûr.

The Walking Dead : World Beyond saison 2, récapitulatif de l’épisode 3

Quoi qu’il en soit, Percy n’a pas beaucoup changé, et tout le problème avec Elton est de savoir s’il commence ou non à accepter l’idéologie cynique de Percy. L’escroc a, certes, été trahi et a subi de grandes pertes assez régulièrement, mais son refus catégorique d’accepter que quiconque puisse encore être décent ressemble à une excuse pour lui de prendre de mauvaises décisions. Cela est illustré presque immédiatement dans « Exit Wounds » lorsque les deux se produisent sur deux adolescents avec une grande quantité de nourriture, et pendant qu’Elton négocie pour une partie, Percy commence juste à le voler de manière flagrante et ils sont tous obligés de courir dans les bois où ils se font presque tuer par des promeneurs terrestres.

J’aime au moins le design des marcheurs, et la manière révérencielle avec laquelle Asha (Madelyn Kientz) a creusé les yeux du zombie et les a remplacés par de jolies petites fleurs était joliment sinistre et bizarre. Plus tard, elle et Elton – une histoire d’amour se développe-t-elle ici ? – avoir une petite conversation pour savoir si les marcheurs ont encore des âmes, et une partie de moi s’est demandé si avoir tout le monde dans Monde au-delà les appeler « vides » était juste pour faciliter ce moment. Quoi qu’il en soit, il s’avère que ces deux-là travaillent avec Iris et le reste du périmètre, ce qui permet à Elton et Percy de revenir dans une partie du groupe principal juste à temps pour voir Huck et Hope faire de même, mais plus à ce sujet. dans une minute.

Il y a du potentiel dans The Perimeter en tant qu’idée. Ils représentent évidemment l’humble point de vue rural des cols bleus par rapport au militarisme en sourdine de la République civique, qui est un peu archaïque, mais ils sont également dans une situation difficile compte tenu de la relation entre leur moralité et leur sécurité. Ils veulent aider les gens, mais ils veulent aussi préserver un arrangement qui les a maintenus en vie. Cet être Les morts qui marchenttout va inévitablement mal tourner, mais les gens là-bas semblent plutôt décents, et je ne voudrais pas non plus risquer ma vie pour des idiots comme Iris et Elton.

Mais parlons de Hope puisque c’est là que les choses deviennent vraiment idiotes. Elle essaie toujours de trouver sa place parmi les jeunes du CRM, mais souffre de flashbacks réguliers induits par le SSPT sur ses expériences sur la route, ce qui constitue, certes, un joli contrepoint à l’éducation protégée des autres enfants. Mais mon Dieu, l’idée que Hope soit un génie est tellement hilarante pour moi. Il y a une scène dans « Exit Wounds » dans laquelle elle se lance dans une dispute scientifique avec Mason (Will Meyers), le beau garçon qui a attiré son attention la semaine dernière, et c’est tellement grossièrement écrasé que mes yeux ont roulé si fort qu’ils ont presque tomba sur mes genoux. Honnêtement, nous avons passé une saison entière à décrire tout le monde dans cette émission comme stupide, et maintenant on s’attend à ce que nous acceptions l’idée ridicule que Hope était une sorte de méga-génie de style Good Will Hunting depuis le début? Arrêtez, montrez. Arrête.

Dans le grand schéma des choses, tout cela semble assez inutile de toute façon, car à la fin de l’épisode, Hope a été emportée par Huck, arrivant au périmètre en vue d’Elton et Percy, qui ne veulent voir ni l’un ni l’autre. Alors, pourquoi s’embêter avec tous ces trucs tortueux de romance pour adolescents en premier lieu? Pourquoi jouer Jenga, de toutes choses? Cela ressemble à une telle perte de temps.

Huck réalisant progressivement qu’elle a été manipulée et qu’Elizabeth étant sa mère l’a aveuglée à la réalité des activités du CRM est probablement l’arc le plus convaincant de la série jusqu’à présent, ce qui certes ne dit pas grand-chose, mais il y a quelque chose à propos d’Annet Mahendru que je trouve vraiment convaincant, et Huck est un personnage qui mérite un meilleur spectacle. Avec un peu de chance, maintenant qu’elle fait partie de l’équipe Good Guy pour de vrai, elle pourra faire des trucs plus cool et ne pas avoir à passer des épisodes entiers à être mis de côté pour une domesticité feinte et inintéressante. Cela ne rendra pas le spectacle globalement meilleur, mais cela rendra le visionnage plus amusant, au moins.

Vous pouvez regarder The Walking Dead: World Beyond saison 2, épisode 3, « Exit Wounds », sur AMC.

HDFever
Logo