Tout ce que nous savons sur les Gardiens de la Galaxie Vol. 3

Rate this post

L’histoire du making of Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 est digne d’un film à lui tout seul. Initialement censé être une première entrée dans la phase 4 de l’univers cinématographique Marvel – et aurait prévu d’établir une histoire plus vaste pour les phases à venir – le destin est intervenu en 2018, lorsque l’ancien président de Walt Disney Studios, Alan Horn, a renvoyé le réalisateur James Gunn après un nombre de tweets malavisés des années précédentes ont refait surface. Et dans un étrange miroir de l’ancienne rivalité interurbaine entre Marvel et DC Comics, Warner Bros. Pictures a rapidement offert à Gunn la possibilité d’écrire et de réaliser La brigade suicidequi, au fil du temps, a également conduit à son destin ultime en tant que co-PDG de DC Studios et réalisateur du prochain Superman film.

Le troisième Gardiens Le film, quant à lui, semblait languir, car il a été retiré du calendrier et le président de Marvel Studios, Kevin Feige, a tenté sans enthousiasme de trouver un remplaçant pour Gunn. Horn aurait annulé sa décision de retirer Gunn après l’annonce de l’accord du film avec DC, bien que son retour ne devienne public qu’en mars 2019. Et bien que le scénario existait avant le début du désagrément, Marvel a révélé que Gunn reviendrait au projet après ses fonctions. pour La brigade suicide (et la suite Pacificateur série dérivée) conclue pour une date de début de production en février 2021. Le tournage a finalement commencé en novembre.

Cela nous ramène plus ou moins au présent. Le film a été tourné en 2021 et une partie de 2022 sans incident, et il a fait ses débuts marketing au San Diego Comic-Con de cette année-là, où les fans ont eu un premier aperçu de ce que Gunn et Feige avaient promis de conclure l’histoire que le réalisateur a commencée. avec le premier film.

Mais comment une histoire dans le MCU peut-elle vraiment se terminer ? À l’aide de certaines sélections de la liste de lecture officielle Meredith Quill de Gunn, jetons un coup d’œil à ce que nous savons sur Vol. 3 jusqu’ici et voyons si nous ne pouvons pas déterminer comment et pourquoi c’est le dernier tour pour vos Gardiens de la Galaxie.


Cruel d’être gentil

Chukwudi Iwuji en tant que High Evolutionary dans Guardians of the Galaxy Vol.  3 (2023)

(Photo par ©Marvel/©Walt Disney Studios Motion Pictures)

D’après les bandes-annonces et une apparition de Chukwudi Iwuji en costume complet lors de la présentation SDCC de Marvel Studio, il est clair que le film concernera un conflit entre les Gardiens et le High Evolutionary – l’entité apparemment responsable de l’augmentation de Rocket (exprimé par Bradley Cooper) dans son Forme actuelle. De retour dans les bandes dessinées, le High Evolutionary est un homme de Manchester, au Royaume-Uni, dont l’intérêt académique pour la génétique et l’évolution est allé trop loin. Une rencontre fortuite avec un Éternel incognito a conduit à la création de l’isotope A – une substance capable de réaliser son souhait le plus cher : l’évolution rapide forcée des espèces.

Créant des hybrides animaux-humains qu’il a surnommés les « Nouveaux Hommes », il a rapidement accepté un titre de ses créations : « Lord High Evolutionary ». Ses expériences folles l’ont amené à se battre avec Thor et un certain nombre de héros Marvel. Ces combats, à leur tour, l’ont vu fuir la planète Terre pour un endroit où il pourrait faire ses recherches en paix.

En ce qui concerne le film, on ne sait pas s’il s’agit d’un garçon de Manchester ou d’un extraterrestre, mais son objectif de faire évoluer toutes les espèces selon ses spécifications et de construire une société parfaite reste le même. Et si les bandes-annonces ont quelque chose à voir, son retour amènera Rocket à enfin compter avec son passé et à rencontrer quelqu’un qu’il a laissé derrière lui.

Zoe Saldana dans le rôle de Gamora dans Les Gardiens de la Galaxie Vol.  3 (2023)

(Photo par ©Marvel/©Walt Disney Studios Motion Pictures)

Mais même avec cela, d’autres intrigues des films précédents – ou scènes de dard – atteindront également leur conclusion. Malgré sa mort en Avengers : guerre à l’infiniGamora (Zoe Saldana) parcourt toujours la galaxie grâce à des manigances de voyage dans le temps dans Vengeurs : Fin du jeu produire un deuxième Gamora qui n’a jamais vécu les événements du premier Gardiens ou Vol. 2. Pour Peter Quill (Chris Pratt), cela signifie une seconde chance de vivre avec elle, même si nous doutons que Gamora ressente la même chose. En fait, il est possible que cette version d’elle soit capable de résister à la sorcellerie pelvienne de Star-Lord.

Pendant ce temps, l’œuf présenté dans l’un des Vol. 2Les scènes de Stinger vont éclore, produisant Adam Warlock (Will Poulter), un personnage qui a failli faire ses débuts dans les deux Vol. 2 et Guerre à l’infini. Sa mission en Vol. 3 peut simplement être une vengeance au nom du peuple souverain que Pierre a fait du tort au début de Vol. 2mais si cet Adam ressemble à son homologue de la bande dessinée, il aura absolument son propre programme.

Et malgré tout cela ressemble à un autre Gardiens aventure sur papier, les bandes-annonces publiées pour le film jusqu’à présent ont une qualité funèbre – de Peter suppliant les autres pour un dernier tour à Drax (Dave Bautista) disant que c’était un honneur de travailler aux côtés de ses amis. Même si le film ne se termine pas avec la mort de plusieurs Gardiens, il est possible que la conclusion revienne aux personnages réalisant que le moment est venu de passer à autre chose.

Révélant également le passage du temps comme thème, les Gardiens auront un nouveau vaisseau : le Bowie.


Satellite d’amour

Knowhere dans Les Gardiens de la Galaxie (2014)

(Photo par ©Marvel/©Walt Disney Studios Motion Pictures)

Alors qu’un Gardiens l’aventure peut s’étendre sur l’étendue de Nova Corps Space et de l’Empire Kree, nous avons une assez bonne idée de l’endroit où l’histoire commencera : Knowhere. Comme indiqué dans Le Spécial vacances Gardiens de la Galaxiele Collectionneur (Benicio del Toro) a vendu le crâne habité d’un Céleste mort aux Gardiens suite aux événements de Fin du jeu. La spéciale a également établi que l’équipe essaie d’en faire plus une maison pour les personnes déplacées que la mine de minerai / repaire d’iniquité aperçue dans le premier film.

D’autres endroits aperçus dans les bandes-annonces incluent le centre de recherche du Haut Évolutionnaire – qu’il s’agisse d’un vaisseau spatial ou d’un bâtiment sur un monde non identifié reste à voir – un monde comparable à la Terre moderne qui peut être l’endroit où le Haut Évolutionnaire dépose ses Nouveaux Hommes, un nouveau monde carcéral (bien qu’il puisse s’agir d’une autre partie du laboratoire du Haut Évolutionnaire), et les restes d’un autre Céleste. De plus, la Terre n’est jamais complètement hors de propos – en particulier après la rencontre de Drax et Mantis (Pom Klementieff) avec Kevin Bacon (comme lui-même) dans Spécial vacances Les Gardiens de la Galaxie.


Enfants de la révolution

Elizabeth Debicki dans le rôle d'Ayesha dans Les Gardiens de la Galaxie Vol.  2 (2017)

(Photo par ©Marvel/©Walt Disney Studios Motion Pictures)

Le casting de retour comprend Pratt, Saldana, Bautista et Cooper, ainsi que Vin Diesel en tant que voix de Groot et Karen Gillan en tant que Nebula des deux films précédents. Vol. 2‘s Klementieff et Elizabeth Debicki sont également de retour.

Grace à Gardiens spécial vacances, nous savons maintenant que Mantis est la demi-sœur de Peter – une révélation que Klementieff nous a dit a été établie dans le Vol. 2 scénario, mais coupé, la laissant, Gunn et le reste de la distribution garder le secret pendant cinq ans. Deblicki, quant à lui, a fait ses débuts dans Vol. 2 en tant qu’Ayesha, le chef de l’espèce souveraine aux teintes dorées pour laquelle les Gardiens ont fait un travail au début de ce film, mais a également réussi à voler, menant au tristement célèbre dard d’Adam Warlock.

En parlant d’Adam, Poulter a assumé le rôle en octobre 2021. Décrit à la fois comme un « nouveau-né » et un type de super-héros plus traditionnel bien qu’il ne soit pas nécessairement héroïque, il semble que le personnage partagera une partie de la complexité de son homologue de bande dessinée. Gunn a également déclaré que le personnage offrait une « juxtaposition intéressante » aux Gardiens et à quel chemin ils avaient parcouru depuis ce combat sur Xandar il y a toutes ces années.

Sean Gunn dans le rôle de Kraglin dans Les Gardiens de la Galaxie Vol.  3 (2023)

(Photo par ©Marvel/©Walt Disney Studios Motion Pictures)

Une poignée supplémentaire d’acteurs reviennent des films précédents. Sean Gunn revient en tant que Kraglin, portant maintenant le techno-mohawk de Yondu (Michael Rooker) et semblant plus à l’aise avec le Yaka Arrow de son patron décédé. Il peut être le chef des Ravageurs cette fois-ci, ou il peut avoir le statut de Gardien à ce stade. Là encore, la direction des Ravageurs a peut-être été assumée par Stakar Ogord de Sylvester Stallone, qui revient également pour cette aventure, bien qu’il ne soit pas clair si ce sera un rôle plus important que sa poignée de scènes dans Vol. 2. De retour dans les bandes dessinées, Yondu et Ogord faisaient partie de la gamme originale des Gardiens, tout comme Martinex, l’androïde exprimé par Michael Rosenbaum dans Vol. 2 (il revient aussi pour Vol. 3).

Parmi les autres nouveaux interprètes de la série figurent Maria Bakalova, Daniela Melchior, Nico Santos et Asim Chaudhry. Bakalova exprime Cosmo the Spacedog – un personnage cosmique bien-aimé de Marvel aperçu dans l’original Gardiens dans le cadre de la ménagerie du collectionneur. Les rôles des autres acteurs sont inconnus.


Je veux juste être votre tout

James Gunn sur le tournage des Gardiens de la Galaxie (2014)

(Photo de Jay Maidment/Walt Disney Studios Motion Pictures)

Comme mentionné ci-dessus, Gunn fait un retour triomphal en tant qu’écrivain et réalisateur. Certes, ce sentiment de victoire est quelque peu doux-amer car Vol. 3 sera son Gardiens chant du cygne. Derrière l’objectif, il est rejoint par le directeur de la photographie Henry Braham, de retour de Vol.2la décoratrice Beth Mickle (de La brigade suicide et le Spécial vacances), costumière Judianna Makovsky (de Vol. 2 et le Spécial vacances) et les éditeurs Fred Raskin (les deux précédents Gardiens films) et Greg D’Auria (Pacificateur et le Spécial vacances).

S’il est clair que Gunn aime travailler avec une société récurrente de chefs d’équipe et de départements, John Murphy remplace Tyler Bates en tant que compositeur – un changement qui s’est produit lors de la production de La brigade suicide.

Du côté de la production, le patron de Marvel Studios, Kevin Feige, revient en tant que producteur. L’équipe de producteurs exécutifs comprend Louis D’Esposito, Simon Hatt, Nikolas Korda, Sara Smith et Victoria Alonso, qui ont récemment quitté Marvel Studios.


N’est-il pas temps ?

Bien que le calendrier de sortie de Disney et Marvel Studios ait été assez malléable au cours des années de pandémie, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 a toujours maintenu une fenêtre de date de sortie en mai 2023 – ou, du moins, puisque les deux entités étaient prêtes à discuter de la sortie du film. Il a fait un léger changement d’une semaine, cependant. Ainsi, il inaugurera un été de super-héros du rival de Crosstown et le prochain chapitre de la phase 5 du MCU le 5 mai.

Quant à l’avenir des Gardiens, Gunn a clairement indiqué qu’il s’agissait de sa dernière histoire avec l’équipe, et son engagement envers le nouvel univers cinématographique DC, qu’il abrège en «DCU», l’éloignera de Marvel pendant au moins un décennie. Pendant ce temps, les personnages – et les acteurs qui les jouent – ​​peuvent toujours refaire surface dans d’autres séries de films s’ils survivent aux événements de Vol. 3.


Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 ouvre en salles le 5 mai 2023.

Image miniature par ©Marvel/©Walt Disney Studios Motion Pictures

Sur un appareil Apple ? Suivez Rotten Tomatoes sur Apple News.

HDFever
Logo