Coupe du monde du football hivernale : explications et conséquences

C’est une première historique dans l’histoire du football. Le championnat de monde va se dérouler en hiver, du 21 novembre au 18 décembre. Cette nouvelle a surpris plus d’un supporter et ces derniers ont eu des réactions variées. Comment expliquer cette décision surprenante et quelle incidence aura-t-elle sur la compétition et le monde du football ? Nous allons le découvrir ensemble.

Pourquoi ce choix ?

Comme vous le savez probablement, l’édition 2022 de la Coupe du monde se déroule au Qatar, pays dont une société d’investissement a racheté le club du PSG en 2011. 

Ce choix n’est pas sans conséquences. Le Qatar est un pays du Golfe Persique dont les températures s’élèvent à plus de 40 degrés l’été. Organiser le championnat aux dates habituelles aurait donc mis en péril la santé des joueurs exposés à des conditions climatiques extrêmes.

 

Quels changements pour la compétition ?

En ce qui concerne les horaires des matchs, ce choix n’aura que peu d’incidence car il n’y a qu’une heure de décalage horaire entre le Qatar et la France. Tout comme en 2018, des pics d’audience seront donc à prévoir. La victoire de la France lors de ce championnat avait réitéré l’intérêt porté des Français pour le football et causé une énorme augmentation de la demande de streaming pour ses matchs. Le football étant le sport le plus recherché sur les plateformes de streaming devant le basket-ball, le golf et le rugby, ces dernières peuvent s’attendre à saturées durant cette période. En effet, ce sont 26 millions de téléspectateurs qui ont assisté à la finale de la Coupe du monde 2018.

Lire aussi  Comment supprimer un fichier dans Terminal sur votre Mac

Si les règles restent les mêmes, quelques paramètres seront sûrement différents. En effet, en hiver la proportion de supporters en vacances est moindre donc moins de personnes pourront faire le déplacement pour soutenir leur équipe favorite. Quelques manques à gagner sont à prévoir du côté des compagnies aériennes ou de transport et des établissements hôteliers qataris. Malgré cela, au moins 3 000 supporters français sont attendus sur place d’après Le Parisien.

Le pays a d’ailleurs établi une politique de séjour assez stricte pour pouvoir accueillir tous les spectateurs. Il faudra, pendant la période de la compétition, présenter un billet de match pour entrer sur le territoire et les supporters dont l’équipe est éliminée auront deux jours pour quitter le pays.

Et dans le monde du football ?

Au-delà des problèmes de prix du voyage ou de la disponibilité d’entrées pour les matchs que peuvent rencontrer les supporters, les professionnels du monde du football ont un autre problème. En effet, le calendrier des différents championnats est complètement bouleversé. La Ligue 1 par exemple sera scindée en deux périodes, avant et après la Coupe du monde.

Lire aussi  Critique de Stillwater – un drame rugueux sacrément efficace

Cette organisation augmente le risque de blessures pour les joueurs participant aux deux championnats car ils n’auront pas le temps de se reposer suffisamment. Les clubs sont donc embêtés car ils misent beaucoup sur les revenus générés par la diffusion de leurs matchs de ligue. Des blessures potentielles pourraient également leur coûter cher.

Vous l’aurez compris, ce changement de programme pose quelques soucis aux supporters comme aux professionnels. Le choix du pays d’accueil fait toujours polémique et pour ne rien arranger, ce cas de figure se reproduira probablement en 2030. En effet, si l’édition 2026 se déroulera aux États-Unis, des pays comme l’Egypte ou l’Arabie saoudite sont pressentis pour accueillir l’édition 2030 de l’événement, en hiver également. Prévoyez de remplacer vos maillots de supporters par des écharpes aux couleurs de votre équipe et vos sifflets par des tasses de chocolat chaud.

HDFever
Logo